0 4 minutes 3 semaines

La couverture en trois parties des dernières versions des lames Batch RoseCraft se termine aujourd’hui par une discussion sur le Doré Jaune. Il s’agit du dernier couteau de Savannah Swaggerty, membre de l’équipe RoseCraft, et elle a servi un autre design EDC solide comme le roc, avec une forme de lame, un mécanisme d’ouverture et un verrou différents de ceux de ses deux compagnons de sortie, le Ailerons et Eastenn.

Nous sommes des KnifeNews, pas des FishNews, mais même en tant que terriens désespérés, nous en savons suffisamment sur le domaine maritime pour confirmer qu’un doré jaune est une espèce de poisson d’eau douce. C’est peut-être notre imagination qui fait des heures supplémentaires, mais il y a quelque chose de légèrement piscène dans la lame du doré jaune: c’est une sorte de point de chute modifié avec une pointe trapue et arrondie, un peu comme le museau d’un poisson. Cela étant dit, nous avons déjà versé plus d’encre qu’il n’est strictement nécessaire pour décrire les subtilités du profil. C’est celui qui devrait être intuitif à utiliser pour tout le monde: juste un solide accomplisseur de tâches quotidiennes.

Le doré est un verrou de doublure, contrairement à ses deux copains de libération

Le Bowfin et Eastenn, les deux autres versions du triptyque June folder de RoseCraft, différaient à bien des égards, mais ils partageaient une option d’ouverture de la nageoire frontale. Le doré jaune, en revanche, privilégie la languette latérale classique de la colonne vertébrale en ce qui concerne son déploiement de la nageoire. C’est aussi le seul couteau des trois à présenter une découpe du pouce dans la lame comme autre méthode d’ouverture – c’est peut-être “l’œil” derrière le nom “Doré jaune”?

Depuis sa première conception de couteaux de production en 2020, Swaggerty a privilégié des interprétations solides comme le roc de concepts ergonomiques éprouvés pour les manches de ses couteaux. La rainure unique pour les doigts vers l’avant et les bords arrondis de la poignée du doré sont un ajustement naturel et éprouvé pour EDC. Les écailles elles-mêmes sont fabriquées à partir de G-10 profilé et, si nous jetons un coup d’œil en dessous, nous découvrirons que le Doré diffère du Bowfin et de l’Eastenn d’une autre manière: c’est le seul du trio à utiliser un verrou de doublure au lieu d’un verrou à bouton. À 3,5 oz. c’est aussi la lame la plus légère du lot.

Le doré jaune est maintenant disponible.

Couteau dans l’Image en vedette: Doré Rose


Les informations fournies par KnifeNews.com (le “Site”) est uniquement à des fins récréatives générales. Les points de vue et opinions exprimés sur le Site sont ceux de l’auteur ou de ceux cités et ne reflètent pas nécessairement les points de vue des entités qu’ils représentent. Toutes les informations sur le Site sont fournies de bonne foi, cependant, nous ne faisons aucune représentation ou garantie d’aucune sorte, expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’adéquation, la validité, la fiabilité, la disponibilité ou l’exhaustivité des informations sur le Site. En aucun cas, nous n’aurons de responsabilité envers vous pour toute perte ou dommage résultant de l’utilisation du Site ou de la confiance accordée aux informations fournies. Votre utilisation du Site et la confiance que vous accordez à toute information sur le Site sont à vos risques et périls.