0 4 minutes 1 mois

Les lames traditionnelles continuent d’arriver là-bas à RoseCraft. Le directeur général et designer de la société Andy Armstrong a laissé tomber un autre couteau jack à l’esprit historique, appelé le Nolichou Jack, qui s’est vendu lors de sa première course à double jeûne.

Par rapport au dernier RoseCraft traditionnel dont nous avons parlé, le Cric Briarpatch, le Nolichucky simplifie un peu les choses. Il revient à une seule lame, dans ce cas une avec un profil de pointe de lance. Les traditionnels RoseCraft ont tendance à être un peu plus grands que les modèles comparables de, disons, Case, et le Nolichucky s’inscrit parfaitement dans cette tendance, avec une longueur de lame de 3 pouces même. Maintenant, ce n’est pas une taille inhabituelle en soi, bien sûr, car cela place le Nolichucky Jack dans la même classe de taille que le dossier EDC moderne moyen. Et, malgré l’absence de verrou, il répond évidemment à cette série de tâches: trancher les aliments, ouvrir les emballages, s’attaquer aux diverses tâches de coupe qui surgissent de temps en temps dans nos vies.

Cette lame est fabriquée à partir de l’acier de couteau économique préféré de RoseCraft – et de l’industrie en général–, D2. Vous le savez, vous avez probablement une opinion à ce sujet, mais il serait difficile de soutenir que, dans un rôle sur un couteau spécifié pour l’EDC générale, D2 a beaucoup de mérite. Sa rétention des bords est admirable, sa ténacité assez bonne et, bien qu’il n’y ait pas assez de chrome ici pour lui valoir une désignation entièrement « inoxydable », c’est toujours un pas marqué dans la bonne direction par rapport, disons, au 1095.

La poignée toujours aussi légèrement incurvée du Nolichucky Jack privilégie la facilité d’utilisation et la flexibilité. Comme la plupart des couteaux d’origine traditionnelle, il renonce aux rainures des doigts et autres, optant plutôt pour un profil épuré et intuitif qui n’est pas plus compliqué à saisir « correctement » que, disons, un crayon. Comme le Jack Briarpatch avant lui, les couvertures du Nolichucky sont en os – bien que dans ce cas, il s’agisse d’un os brun vintage plus léger et plus chaud. Il y a un traversin cannelé côté lame et le bouclier RoseCraft ‘rose bud’ incrusté sur le couvercle latéral de l’exposition. Le Nolichucky pèse 3 oz.

Selon RoseCraft, d’autres jacks Nolichucky sont en route. Vous vous inscrivez pour être averti lorsqu’ils arrivent sur le site de RoseCraft.

Couteau dans l’Image en vedette: Lames de RoseCraft Nolichucky Jack


Les informations fournies par KnifeNews.com (le “Site”) est uniquement à des fins récréatives générales. Les points de vue et opinions exprimés sur le Site sont ceux de l’auteur ou de ceux cités et ne reflètent pas nécessairement les points de vue des entités qu’ils représentent. Toutes les informations sur le Site sont fournies de bonne foi, cependant, nous ne faisons aucune représentation ou garantie d’aucune sorte, expresse ou implicite, concernant l’exactitude, l’adéquation, la validité, la fiabilité, la disponibilité ou l’exhaustivité des informations sur le Site. En aucun cas, nous n’aurons de responsabilité envers vous pour toute perte ou dommage résultant de l’utilisation du Site ou de la confiance accordée aux informations fournies. Votre utilisation du Site et la confiance que vous accordez à toute information sur le Site sont à vos risques et périls.